Le Réveil Lozère 23 octobre 2013 à 08h00 | Par FDSEA/JA48/CAPEB48

Taxe - Unis contre l’écotaxe

La FDSEA, les JA et la Capeb de Lozère sont solidaires du mouvement national et demandent une révision de la loi du 28 mai 2013 qui permet la mise en application de l’écotaxe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Prévue dans le cadre du Grenelle de l’environnement, la taxe nationale sur les véhicules de transports de marchandises s’applique aux poids lourds à partir de 3,5 tonnes qui utilisent le réseau routier national non concédé. Cette éco taxe, qui au départ devait rationnaliser le transport routier s’avère, en Lozère, être une nouvelle entrave pour les entrepreneurs. En effet, l’utilisation d’autres moyens de transport que la route n’est pas possible partout.

Pour les agriculteurs, cette nouvelle taxe représente une charge supplémentaire insurmontable. Les agriculteurs devront payer la taxe mais ne pourront pas la répercuter sur le prix de vente de leurs animaux. Cette écotaxe est en réalité une distorsion supplémentaire pour des filières déjà en difficulté. L’État Français pénalise directement ses entreprises. Ce qui est un non sens quand, d’autre part, on annonce que le redressement productif est la priorité du gouvernement. De plus, des régions dites excentrées sont partiellement exonérées de cette taxe. Ces régions sont la Bretagne (- 50 %), Midi-Pyrénées (- 30 %) et l’Aquitaine (- 30 %). À partir de quels éléments, l’État Français choisi de protéger certaines régions plutôt que d’autres ?

Les Jeunes agriculteurs et la FDSEA de Lozère lancent un appel aux élus représentants le département dans les instances nationales afin que des solutions soient trouvées pour éviter un nouvel obstacle à la compétitivité de la Lozère.

À lire dans le Réveil Lozère n°1230 du 24 octobre 2013, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« N’en déplaise aux industriels laitiers européens, nous ne manquerons pas de dénoncer les éventuelles entorses à la règle que nous pourrions constater dans les magasins et de poursuivre notre combat pour rendre l’étiquetage [de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés, ndlr] obligatoire à long terme ».

Communiqué des Jeunes Agriculteurs, le 19 septembre

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui