Le Réveil Lozère 25 septembre 2019 à 09h00 | Par chambre d'agriculture de Lozère et ACM

Synthèse des résultats des essais céréales 2019

Publication des résultats de la plateforme d’essais céréales du causse de Sauveterre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Chambre d’agriculture 48

L’association Céréales montagne est portée par les chambres d’agriculture de Haute-Loire, Lozère, Cantal et Puy-de-Dôme en partenariat avec Arvalis afin de prodiguer des conseils aux agriculteurs sur la culture des céréales en montagne. Cette année, cette plateforme d’expérimentation de céréales en montagne a été réalisée en Lozère, sur le causse de Sauveterre, grâce à la collaboration entre l’association, la chambre d’agriculture de lozère et le comité de développement local de Marvejols.
Nouveauté cette année : en plus de l’analyse des rendements grain, la pesée de la paille a été effectuée sur toutes les variétés pour estimer leur rendement en paille.

Triticales
Les triticales sont des céréales plus rustiques que les blés, ils supportent mieux les gelées, les chaleurs en fin de cycle ou même les sols acides. Ils sont donc particulièrement bien adaptés aux conditions pédoclimatiques de montagne, d’autant plus sur sols granitiques. En choisissant des variétés résistantes à la rouille jaune et peu sensible à la rhynchosporiose, il est tout à fait possible de réaliser de bons rendements en triticale sans aucune couverture fongicide. De plus les pailles de triticale absorbent mieux les jus que les pailles de blé ou d’orge : un kilo de paille de triticale absorbe 3,5 l d’eau contre 2,5 l pour la paille de blé.
Préconisations variétales
Brehat sort du lot dans cet essai avec plus de 80 q par hectare et un rendement paille à 6,6 t par hectare, tandis que Vuka et surtout Jokari sont en retrait par rapport aux autres variétés. Sur le critère paille, Tricanto et Elicsir sont les variétés les plus productives de l’essai. Les écarts de rendement sont énormes entre les variétés de blés et triticales. Les triticales ont produit en moyenne 15 q par hectare de graines et 1 t par hectare de paille en plus que les blés dans la même parcelle.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1527, du 26 septembre 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui