L'Avenir Agricole et Rural 03 janvier 2020 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

SYNDICAL : LE LAIT, UN PRODUIT DE CONFIANCE

Les questions sociétales étaient au coeur de l’assemblée générale de la Fédération des Producteurs de Lait. Pour les comprendre, l’anthropologue au Cniel Véronique Pardo a décrypté les demandes des consommateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Devant une assemblée nombreuse, Florent Cressot a dénoncé une mauvaise répartition de la valeur.
Devant une assemblée nombreuse, Florent Cressot a dénoncé une mauvaise répartition de la valeur. - © T MORILLON

Chaque année, l’assemblée générale de la FDPL est l’occasion de découvrir le prix payé aux producteurs par les laiteries en 2019 (voir graphique). Les groupes régionaux conservent la tête du classement, alors que les « gros » sont à la traîne. Florent Cressot, président de la FDPL, note toutefois l’effort d’Eurial-UF qui a augmenté ses tarifs de 15,24 €/1000 l en moyenne sur l’année et de Savencia qui enregistre la plus forte hausse avec +19,59 €/1000 l. Avec une   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Avenir Agricole et Rural

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le statut du fermage est devenu trop compliqué, trop strict, et les propriétaires cherchent à s’en détourner

Explique Jean Terlier, ancien avocat spécialisé en bail rural. La première réunion de la mission parlementaire sur le statut juridique des baux ruraux s’est tenue le 11 février, animée par ses co-rapporteurs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui