Le Réveil Lozère 06 septembre 2017 à 08h00 | Par Laura Pradal

Sur les traces de leurs ancêtres

Trois jeunes Cantaliens se sont replongés, le temps d’une semaine, dans la peau des anciens buronniers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après avoir cueilli plus d’une tonne et demie de racines, les trois apprentis gentianaires le confirment : c’est un travail très éprouvant physiquement.
Après avoir cueilli plus d’une tonne et demie de racines, les trois apprentis gentianaires le confirment : c’est un travail très éprouvant physiquement. - © L’Union du Cantal

Sur les hauteurs d’Allanche, au beau milieu du plateau du Cézallier, trois Cantaliens envieux d’aventures, Pierre-Étienne, Bastien et Alexis, ont vécu les conditions de vie des anciens buronniers. Venus récolter la célèbre racine de gentiane jaune, les trois compères ont souhaité pousser l’expérience à son maximum en s’installant dans un buron qui, d’après les dernières gravures, n’avait pas reçu d’hôtes depuis 1953. Des jeunes mus par la volonté de redonner vie à cette habitation typique des massifs cantaliens mais aussi de rendre hommage à ceux qui, auparavant, y séjournaient durant l’entière saison estivale : « On revit un peu ce que nos ancêtres ont connu, ici, dans ces burons. Même si ce n’était qu’une semaine, on en a eu un bon aperçu », raconte Bastien.

Suite de l’article à lire dans le Réveil Lozère n°1424, du 7 septembre 2017, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le président a souhaité nous demander de continuer à mettre la pression. La pression sur les filières, la pression sur la grande distribution.

a lancé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, à la sortie du Conseil des ministres du 21 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui