Le Réveil Lozère 05 juillet 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Suivre son troupeau avec un logiciel

Éleveur sur la commune de Ribennes, Michel Barrandon utilise depuis plusieurs années le logiciel de suivi de troupeau Ovitel. Un choix réfléchi sur lequel il ne reviendrait pour rien au monde.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Barrandon est le premier éleveur du département à avoir opté pour le logiciel de suivi de troupeau Ovitel.
Michel Barrandon est le premier éleveur du département à avoir opté pour le logiciel de suivi de troupeau Ovitel. - © Aurélie Pasquelin

Grand amateur de nouvelles technologies, Michel Barrandon a opté, il y a cinq ans, pour un logiciel de suivi de troupeau. Ovitel, c’est son nom, lui permet de suivre son cheptel sur différents points : de la génétique au sanitaire. Présent sur son ordinateur, le logiciel se décline aussi en version simplifiée sur le Psion, boîtier qui permet de lire les boucles magnétiques. « Quand on met la boucle à l’agneau, on renseigne à la machine le numéro de la mère et du père quand c’est possible, explique Michel Barrandon. En faisant cela, on peut retracer la généalogie du troupeau et travailler plus facilement sur la génétique. » Une fois les données entrées dans le logiciel, elles sont classées dans quatre modules différents : « inventaire », « lutte », « performances » et « bonnes pratiques ». Tous ne sont pas obligatoires. En effet, quand l’éleveur installe le logiciel, il peut choisir quel module il prend. « La base, c’est l’onglet “inventaire”, explique François Valentin, technicien à la Chambre d’agriculture de Lozère. Ensuite, l’éleveur peut choisir d’acheter ou non les autres modules. Sachant qu’en plus des trois modules complémentaires présents sur l’ordinateur, il faut prévoir un supplémentaire, nommé “pocket” qui ira sur le Psion ou sur le smartphone servant à reconnaître les boucles.

 

Suite de l'article à lire dans notre dossier "nouvelles technologies" du Réveil Lozère n°1417, du 6 juillet 2017, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui