Le Réveil Lozère 28 juin 2017 à 08h00 | Par NO, MR

Stéphane Travert nouveau ministre de l’Agriculture

Jacques Mézard ne sera pas resté bien longtemps au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Suite au remaniement du gouvernement après les législatives, c’est donc Stéphane Travert qui lui succède. Une surprise pour tout le monde, mais pas pour lui, à l’en croire, car il a fait partie des premiers socialistes à suivre Emmanuel Macron.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Cheick.Saidou – Min.Agri.Fr

Après un Auvergnat, c’est au tour d’un Normand d’investir l’hôtel de Villeroy, rue de Varenne. Alors que Jacques Mézard, qui est resté 34 jours ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, dit qu’il ne s’attendait pas à son transfert vers le ministère de la Cohésion des territoires, en remplacement de Richard Ferrand, Stéphane Travert, lui, admet qu’il s’attendait « un petit peu » à être appelé par Emmanuel Macron, à l’occasion du remaniement du gouvernement Philippe. C’est grâce à un SMS du président de la République lui-même qu’il a appris sa nomination, a-t-il expliqué sur BFMTV le 22 juin au matin.
Le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation venait d’être élu député, pour un deuxième mandat, sous l’étiquette La République en Marche (LREM) de la 3e circonscription (Coutances-Valognes) de la Manche, alors qu’il l’était sous l’étiquette PS lors de son premier mandat. Il a été l’un des premiers socialistes à « marcher » pour Emmanuel Macron.

Député et conseiller régional de Normandie
Stéphane Travert, né à Carentan et âgé de 47 ans, cadre commercial, est un militant PS depuis 1988. Il a gravi tous les échelons locaux jusqu’à devenir député 24 ans plus tard. En 2005, il a été président de la fédération PS de la Manche et il devient secrétaire fédéral du PS entre 2005 et 2012. Il va être appelé par Philippe Duron quand celui-ci est élu président du conseil régional de Basse-Normandie, en 2006, pour devenir son chef de cabinet et il le suit quand Philippe Duron devient maire de Caen. En mars 2010, il est élu conseiller régional PS de Basse-Normandie. Le président Laurent Beauvais va alors lui confier la responsabilité des Affaires maritimes. En 2012, il est élu député de la 3e circonscription de la Manche, puis en 2015 il est élu conseiller régional de Normandie.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1416, du 29 juin 2017, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui