Le Réveil Lozère 04 juillet 2018 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Station Gélioc : une rentrée sous forte pression

Le 12 juin 2018, 42 mâles limousins ont intégré la station Gélioc.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Gélioc

Les animaux avaient été sélectionnés au préalable dans les meilleurs élevages du Tarn (12 mâles), de l’Aveyron (24 mâles), de l’Ariège (quatre mâles), de la Lozère (sept mâles), et de l’Hérault (un mâle) par les deux techniciens du GIE Liredoc. 96 veaux avaient été retenus dans 47 élevages visités. 25 ont ensuite été éliminés sur leurs performances propres. Les premiers tests sanitaires ont débuté en ferme sur ces 77 mâles et sur leurs mères, 74 ont été autorisés à se présenter à l’entrée.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1467, du 5 juillet 2018, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La procédure de réouverture du marché chinois à la viande bovine française continue à un rythme effréné avec l’agrément de quatre établissements français.

annonce le ministère de l’Agriculture. Il s’agit notamment de deux abattoirs, un du groupe Bigard situé à Feignes dans le Nord, et un de l’entreprise Elivia au Lion-d’Angers dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui