Le Réveil Lozère 13 juin 2017 à 08h00 | Par FXS

Soutiens à l’agriculture : négociations laborieuses à l’OMC, Phil Hogan défend la Pac

Alors que les membres de l’OMC tentent péniblement de préparer des décisions sur la réduction des soutiens à l’agriculture pour la prochaine conférence ministérielle, le commissaire européen Phil Hogan s’étonne d’entendre le directeur général de la FAO critiquer encore le caractère « inéquitable » de la Pac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Lieven Creemers – CE

Il est « tout à fait surprenant d’entendre mon ami José Graziano da Silva, directeur général de la FAO, répéter les mêmes vieilles affirmations à propos de l’iniquité de la politique agricole de l’UE et son incapacité à s’attaquer aux grandes questions du jour telles que la durabilité », a écrit Phil Hogan sur son blog en date du 2 juin, sur le thème « Casser les mythes à propos de la Pac et du monde en développement ». En réponse aux critiques de ce genre, le commissaire européen souligne que, actuellement, « plus de 90 % du soutien de l’UE aux exploitants n’a pas d’effet de distorsion sur les échanges, car il n’est plus lié à la quantité produite ». Que « l’UE a une politique amicale envers les pays en développement, avec des conditions commerciales qui leur sont extrêmement favorables ». Que l’Union « est le plus gros importateur de produits agricoles en provenance des pays les moins développés ». Et que « 30 % du soutien de l’UE aux agriculteurs est directement lié aux mesures de protection de l’environnement ».
Disant s’attendre à ce que les prochaines propositions de la Commission européenne pour l’avenir de la Pac « examinent plus avant la question du soutien aux exploitants, de la cohérence avec la politique de développement et du rôle de l’agriculture face au changement climatique », le commissaire à l’agriculture conclut : « Ce sont des sujets clefs de notre temps, et non ceux du passé ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1414, du 15 juin 2017, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui