Le Réveil Lozère 07 juin 2017 à 08h00 | Par Véronique Gruber

Sons et lumières au Puy

Jusqu’au 30 septembre, cinq monuments reprennent vie au rythme de sons et lumières projetés sur leur façade. « Puy de Lumières », un spectacle unique et magique à voir absolument.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sur la façade de la mairie, replongez-vous dans l’ambiance des fêtes renaissance du Roi de l’Oiseau et place aux grandes figures de l’histoire de France.
Sur la façade de la mairie, replongez-vous dans l’ambiance des fêtes renaissance du Roi de l’Oiseau et place aux grandes figures de l’histoire de France. - © HLP

Vendredi 12 mai était un grand jour pour la ville du Puy-en-Velay. Dès la tombée de la nuit, cinq monuments du centre-ville se sont illuminés simultanément devant une foule émerveillée. Depuis ce jour, chaque soir, le spectacle recommence jusqu’à minuit sur les façades du théâtre, de l’Hôtel de ville, de la cathédrale Notre-Dame, la chapelle Sainte-Alexis (cour du Département) et sur le rocher Saint-Michel d’Aiguilhe.
Une scénographie propre à chaque monument a été imaginée par Gilbert Coudène, Laurent Lhuillery et studio BK, les concepteurs, entre autres, des spectacles lumière des remparts de Marrakech (COP 22), des Terreaux à Lyon et de la villa Médicis à Rome… Une mise en scène à laquelle a participé Alain Guilhot, pionnier de « l’architecture lumières ».

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1413, du 9 juin 2017, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui