Le Réveil Lozère 10 octobre 2012 à 11h30 | Par Sophie Giraud

Sommet de l'élevage - Le sommet de l'élevage 2012 bat son record de fréquentation

Plus de 80000 visiteurs ont participé à la 21e édition du Sommet de l’élevage. Autant dire, que vendredi, à la fermeture, les organisateurs avaient le sourire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Retour en images sur le Sommet de l'élevage 2012 (© Réveil Lozère)  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère  © Réveil Lozère

«L’édition 2012 s’est déroulée dans une ambiance favorable pour les affaires. Les prix des productions agricoles sont bons notamment en viande bovine, en animaux maigres et en ovins. Ceci contribue à une ambiance positive du coté des éleveurs. Juste un petit bémol en ce qui concerne la production laitière puisque depuis quelques semaines nous constatons une baisse des cours» a expliqué Roger Blanc, Président du Sommet de l’élevage, vendredi, à l’heure où l’évènement fermait ses portes. En 2013, le Sommet de l’élevage se déroulera du 2 au 4 octobre, avec à l’affiche deux races emblématiques, la Montbéliarde et la Salers.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).