Le Réveil Lozère 06 novembre 2019 à 10h00 | Par Amandine Priolet

Skua coutellerie, la passion de la nature et des couteaux

Ancien ornithologue, Olivier Lamy s’est tourné vers la fabrication de couteaux artisanaux, une passion qu’il a découverte dès son enfance au sein de la ferme familiale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
uelen et Crozet, avant de revenir à ses premiers amours, la forge et la coutellerie.
uelen et Crozet, avant de revenir à ses premiers amours, la forge et la coutellerie. - © Amandine Priolet

Un autodidacte. À la tête de l’entreprise artisanale Skua coutellerie depuis début 2018, Olivier Lamy fabrique à la main des modèles originaux de couteaux de cuisine, mais aussi des couteaux destinés aux activités d’extérieurs professionnelles ou de loisir, à savoir l’agriculture, la foresterie, la chasse, la pêche ou encore la randonnée. Né dans une famille d’agriculteurs en Lorraine, le jeune homme a grandi à la campagne. Sa passion de la nature s’est faite donc toute naturellement, comme celle de l’outil qui le suivait partout  : son couteau. Olivier passe d’abord son enfance à observer la faune sauvage et les grands espaces. Après avoir décroché un master en biologie de la conservation, il travaille sur des programmes de conservation des espèces protégées au CNRS de Chizé dans les Deux-Sèvres, en tant qu’ornithologue. « L’étude des oiseaux m’a amené à travailler dans différentes régions de France et dans des territoires lointains, tels que les îles Kerguelen et Crozet, connues comme des réserves naturelles nationales des terres australes françaises. »

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1533, du 7 novembre 2019, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui