Le Réveil Lozère 21 janvier 2015 à 08h00 | Par D'apès Actuagri

Sivens : Ségolène Royal abandonne le projet initial

« La réalisation du projet initial n’est plus d’actualité », a déclaré Ségolène Royal vendredi 16 janvier au vu des conclusions de la mission qu’elle avait mandaté après l’affrontement avec les forces de l’ordre qui ont coûté la vie à un militant écologiste.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

La ministre de l’Écologie a repris à son compte les conclusions du rapport de la mission. Celle-ci propose deux solutions techniques au choix : un réservoir dans l’emprise initiale, plus modeste, 300 mètres en amont, avec un bras de contournement permettant d’assurer la continuité du cours d’eau, soit une alternative comprenant un ensemble de trois retenues latérales ou collinaires, une à Sivens, une sur le ruisseau de Bayssière et une autre dans la vallée sur des sites identifiés entre Salvagnac et Beauvais-sur-Tescou. Selon, le rapport l’une ou l’autre des solutions permettent de stocker 750 000 m³ d’eau pour pourvoir aux besoins d’irrigation des exploitations locales. Les propositions sécurisent les besoins en eau des agriculteurs, elles répondrent aussi à l’objectif d’atteinte du bon état des eaux et à l’obtention de financements européens, estime la ministre. Il appartient désormais au Conseil général du Tarn de se prononcer sur l’une ou l’autre des propositions (...) Des d’organisations agricoles et économiques de Midi-Pyrénées ont tenu à rappeler les enjeux de la gestion de l’eau sur leur territoire, le déficit structurel du bassin Adour-Garonne étant selon elles estimé à 220 millions de mètres cubes. Dans un communiqué du 13 janvier, la chambre d’agriculture, le Conseil économique, social et environnemental, la chambre de métiers et de l’artisanat, la CCI, la FRSEA, Jeunes agriculteurs, Coop de France, Agri sud-ouest innovation et l’Aria ont rappelé « que toutes les procédures de consultations et de décisions, longues, compliquées et coûteuses ont été respectées » et demandent la réalisation effective de la retenue de Sivens, ce type de projets étant « à la base du maintien et du développement de l’activité humaine ». Les organisations plaident en faveur d’un « plan régional pour sécuriser les ressources en eau dans les territoires de Midi-Pyrénées ».

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 22 janvier 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.