Le Réveil Lozère 21 mars 2017 à 08h00 | Par communauté de communes des Hautes Terres de l’Aubrac

Site du plateau de l’Aubrac : le comité de pilotage prépare l’avenir

Le comité de pilotage du site Natura 2000 « Plateau de l’Aubrac » s’est tenu à Nasbinals le vendredi 3 mars. Ce comité, présidé depuis 2009 par Bernard Bastide, a permis de dresser un bilan de l’animation 2016 et de valider un programme d’action pour 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © com. de communes des Hautes Terres de l’Aubrac

L’animation du site, anciennement assurée par la communauté de communes de l’Aubrac Lozérien, revient depuis le 1er janvier à la charge de la nouvelle communauté de communes des Hautes Terres de l’Aubrac, présidée par Alain Astruc.
Le président du comité et le chargé de mission Natura 2000, ont rappelé les caractéristiques de ce site. D’une superficie de plus de 25 000 hectares, il présente 10 espèces et 18 habitats naturels d’intérêt communautaire (reconnaissance européenne). Les axes d’animation du site ont ensuite été évoqués : accompagnement des activités socio-économiques respectueuses des milieux naturels, mise en valeur du patrimoine naturel et de sa fragilité, et amélioration des connaissances via des suivis et inventaires scientifiques.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1402, du 23 mars 2017, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui