Le Réveil Lozère 27 février 2013 à 14h56 | Par Lise Monteillet

SIA - L’Aubrac, une race indissociable de son territoire

Un élevage lozérien a participé au salon de l’agriculture en conduisant Vaillante, une vache de race Aubrac, sur le ring parisien.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bertrand Laurens devant son exploitation, près de Saint-Laurent-de-Muret.
Bertrand Laurens devant son exploitation, près de Saint-Laurent-de-Muret. - © Réveil Lozère
« Paris est un salon moins professionnel que Cournon, mais tout aussi important, car cela permet de promouvoir notre territoire », lance Bertrand Laurens, éleveur près de Saint-Laurent-de-Muret. Dans cette exploitation familiale, on a toujours mis un point d’honneur à représenter la race Aubrac hors de son berceau. La première participation au salon de l’agriculture remonte à 1979. C’était alors son père, Bernard Laurens, qui avait conduit les protégées de l’exploitation jusqu’à la capitale.
À lire dans le Réveil Lozère n°1198 du 28 février, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).