Le Réveil Lozère 16 décembre 2015 à 08h00 | Par Laurence Sagot

Seules les brebis de réforme maigres sont engraissées

Quatre conditions sont nécessaires afin de dégager une marge (prix de vente auquel sont soustraits les charges d’alimentation et le prix de la brebis estimé en début d’engraissement) de l’ordre de 40 euros en engraissant des brebis de réforme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Idele

Si une condition n’est pas remplie, cette pratique ne présente pas d’intérêt. La première est la note d’état corporel des brebis en début d’engraissement. Ce sont les brebis maigres en début d’engraissement qui génèrent la meilleure marge. Elle s’établit à 42 euros par brebis présentant un état corporel strictement inférieur à deux (sur une échelle de zéro à cinq, de très maigre à très grasse) contre sept euros pour les brebis en état corporel moyen en début d’engraissement, tous régimes alimentaires confondus. Seules les brebis maigres doivent donc être engraissées, à condition toutefois d’être en bonne santé ; les brebis présentant un état corporel moyen étant commercialisées en l’état. La seconde condition est de n’engraisser que les brebis qui ont suffisamment de potentiel. Afin de ne pas induire des charges d’alimentation trop importantes, une commercialisation quatre mois maximum après le début d’engraissement est alors conseillée, quel que soit l’état de finition de la brebis. Parmi les modes d’alimentation possibles, seules les rations de moins de vingt centimes d’euro par brebis et par jour sont à retenir. Un engraissement à l’herbe reste le moins onéreux mais, au pâturage, il faut compter six brebis engraissées par hectare au printemps. Si le chargement est déjà élevé pour le reste du troupeau, cette solution n’est pas retenue. Compte tenu des quantités de concentrés importantes à apporter, les rations à base de paille sont à exclure.

La suite dans le Réveil Lozère, page 10, édition du 17 décembre 2015, numéro 1338.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

J’ai fait avancer les libertés : le mariage a été ouvert à tous les couples, l’égalité entre les femmes et les hommes a été renforcée et la lutte contre les discriminations, celles qui blessent, a été amplifiée.

Extrait du discours de François Hollande, qui le 1er décembre a renoncé à briguer un second mandat.

Culture
Cinéma » Le Voleur de lumière
Cinéma » La nuit du court
Comédie musicale » Ça tourne pas rond
Cabaret » Repas-spectacle du Lézard
Concert » L’orchestre de Montpellier en concert
Cinéma » Café-ciné du Valdo

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui