Le Réveil Lozère 23 février 2016 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Service de remplacement : crédit d’impôt congé

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Ce crédit d’impôt bénéficie aux agriculteurs employant un salarié pour leur congé car la présence de main-d’œuvre sur l’exploitation est indispensable : traite, surveillance, soins aux animaux… Ce crédit d’impôt représente 50 % des dépenses liées à l’emploi d’un salarié dans la limite de 146,58 euros par jour : si vous prenez le service de remplacement pour ce motif cela revient à 73,75 euros la journée (10,53 euros l’heure). Jusqu’à présent le nombre de jours maximum de congé était plafonné à 14 jours par an et par exploitation. Un décret ouvre ce droit à la transparence pour les Gaec jusqu’à quatre associés. Un Gaec à deux associés aura droit à 28 jours de crédit d’impôt pour le motif congé selon le pourcentage de part dans la société. Plus de renseignements auprès du service de remplacement de Lozère au 04 66 65 10 61.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Depuis 2010, l’observatoire de la Formation des prix et des marges des produits alimentaires, voulu par la FNSEA et Jeunes agriculteurs, montre qu’il y a un problème dans la répartition de la valeur au sein de la chaîne alimentaire. Le rapport 2017 ne fait pas exception.

a constaté la FNSEA lors de la publication mardi 11 avril du nouveau rapport.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui