L'Agriculteur Normand 07 mai 2019 à 10h00 | Par T.Guillemot

Senior Telecom invente le couteau Suisse de la télé assistance

Emanation de la start-up bas-normande « L'Ecran Pratik » créée en 2016, Senior Telecom vient de voir le jour  et apporte un service de téléassistance à la fois pluriel et simple d'utilisation pour un coût très abordable. « Un couteau Suisse de la communication intergénérationnelle en quelque sorte qui sécurise le maintien à domicile des personnes âgées mais pas que...», insiste Guillaume de Stoppeleire, cofondateur de cette jeune entreprise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« Afin de se rapprocher du plus grand nombre, nous avons développé une gamme de produits connectés, précise Guillaume de Stoppeleire, cogérant de la société. Montre, porte-clés, médaillon (...), un simple clic permet de donner l'alerte en un temps record ». DR (© TG)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

lll Avec son clavier à larges touches et son écran XXL, on pourrait penser que le téléphone SOS, mis au point par la société Senior Telecom, s'adresse avant tout aux personnes âgées. « C'est en partie vrai mais un peut trop réducteur », juge Guillaume de Stoppeleire. Cofondateur avec quatre autres associés de la start-up « l'Ecran Pratik », il estime que ce petit bijou technologique peut apporter de grands services à toute personne vivant seule, à toute personne hospitalisée à domicile, à   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui