Le Réveil Lozère 06 février 2018 à 01h00 | Par Sabrina Khenfer

Séduisante, la trufficulture en quête de reconnaissance

La traditionnelle fête de la truffe, organisée depuis onze ans par le syndicat des trufficulteurs lozériens, s’est tenue ce dimanche à La Canourgue. L’occasion d’en savoir plus sur la production exigeante du Tuber Melanosporum et sur l’importance de sa promotion dans un département qui, jadis, sortait chaque année de terre plusieurs tonnes du célèbre diamant noir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dégustations, démonstration de cavage, marché aux truffes et de plants truffiers… De quoi inciter les nombreux visiteurs à rejoindre la grande famille des trufficulteurs Lozériens.
Dégustations, démonstration de cavage, marché aux truffes et de plants truffiers… De quoi inciter les nombreux visiteurs à rejoindre la grande famille des trufficulteurs Lozériens. - © Sabrina Khenfer

En Lozère ils sont une petite centaine, trufficulteurs passionnés, mais amateurs. Vous les verrez peut-être du côté des Gorges du Tarn ou de la Jonte, là où s’épanouissaient jadis les vignes lozériennes : « Nous sommes installés dans des secteurs compliqués pour l’agriculture, explique Didier Perségol, président du syndicat des trufficulteurs lozériens. Dans la plupart des cas, ce sont des parcelles en déprise agricole, d’anciennes vignes en bancelles qui ne sont pas mécanisables. Nous, nous faisons tout à la main. »
Au début du 20e siècle, poussée par le boum de production national consécutif au Phylloxéra, qui ravagea les vignobles, la Lozère produisait plusieurs tonnes de truffes chaque année. Puis les friches et les bois ont repris du terrain et aujourd’hui ce ne sont que quelques dizaines de kilos qui sortent annuellement des trufficultures locales. « Au-delà de notre consommation personnelle, nous travaillons avec des restaurateurs, avec BienManger.com, en privilégiant les filières courtes et la traçabilité. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1446, du 8 février 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Face aux attaques des végans, on s’est construit et armé.

a affirmé Gilles Gauthier, président de la Fedev (métiers de la viande) lors du congrès du syndicat qui s’est tenu les 14 et 15 juin derniers à Nantes.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui