Le Réveil Lozère 31 août 2016 à 08h00 | Par Chambre d'agriculture de Lozère

Sécurité en forêt et entretien du matériel

La sylviculture et l’exploitation du bois sont des secteurs très accidentogènes. Pour prévenir les risques, la chambre d’agriculture organise deux jours de formation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Abattre un arbre nécessite de connaître parfaitement les positions de sécurité et d’être bien équipé. Un équipement complet revient entre 200 et 450 euros.
Abattre un arbre nécessite de connaître parfaitement les positions de sécurité et d’être bien équipé. Un équipement complet revient entre 200 et 450 euros. - © Chambre d'agriculture de Lozère

La sylviculture et surtout l’exploitation de bois font partie des secteurs d’activités les plus accidentogènes. En France, on observe des taux d’accidents souvent décourageants et un nombre élevé de retraites anticipées parmi les travailleurs forestiers. La Lozère est un département très forestier et il est courant que les exploitants agricoles du territoire possèdent du bois, des haies. Les agriculteurs sont donc régulièrement amenés à travailler sur des linéaires boisés ou en forêt, pour faire leur bois de chauffage, produire du piquet, ouvrir des pâtures ou réaliser des éclaircies. Abattre un arbre nécessite de connaître parfaitement les positions de sécurité et d’être bien équipé. Un équipement complet revient entre 200 et 450 euros, il permet de diminuer énormément les risques encourus. Consciente de la dangerosité de ce type de travail, la chambre d’agriculture de Lozère propose une formation de deux jours à destination des agriculteurs.

La suite dans le Réveil Lozère, page 9, édition du 1er septembre 2016, numéro 1373.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui