Agri53 08 août 2019 à 13h00 | Par Céline Bourlet Chambre d’agriculture PAYS de la Loire

Sécuriser la production des protéagineux grains grâce à l’association avec des céréales

Pois, lupin et féverole sont trois cultures d’avenir qui pourraient contribuer fortement à l’autonomie protéique des élevages de l’Ouest.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CAPL

Elles doivent cependant faire face à de nombreux freins techniques, dont la maitrise des adventices et l’irrégularité des rendements. Pour lever ces freins, le projet PROGRAILIVE (plan SOS Protein) a testé, sur trois ans, l’association du protéagineux à une céréale, à la fois en agriculture biologique (57 essais) et conventionnelle (84 essais), en Bretagne et en Pays de la Loire. Les trois protéagineux sont testés en hiver et en printemps. Ils sont semés à des densités équivalentes à la   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri53

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui