Le Réveil Lozère 29 août 2018 à 15h00 | Par Christine Dogbo Rousse

Salariés réservistes : autorisation d’absence et don de jours de repos

La dernière loi de programmation militaire du 13 juillet dernier ajuste les dispositions encadrant l’absence des salariés engagés dans la réserve militaire en créant une mesure visant à promouvoir la réserve militaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La loi accorde aux salariés engagés dans certaines activités civiques et sociales des autorisations d’absence. Il en va ainsi par exemple pour les salariés qui sont candidats ou titulaires de mandats politiques, ceux appelés à exercer des activités de jurés ou de témoins notamment en cours d’assises et également ceux mobilisés dans le cadre des réserves de sécurité intérieure ou astreints à des obligations militaires ou encore ceux participant à des opérations de secours.
Tout salarié ayant souscrit un engagement à servir dans la réserve militaire opérationnelle bénéficie d’une autorisation d’absence qui passe de 5 jours à 8 jours désormais. Pour les entreprises de moins de 250 salariés, l’employeur peut décider de limiter ce temps à 5 jours afin de conserver le bon fonctionnement de l’entreprise. Le salarié qui souhaite bénéficier de cette autorisation d’absence formule sa demande à son employeur 1 mois à l’avance et il précise la durée et les dates de l’absence envisagée. Ce délai d’information peut être réduit dans certains cas.
Les périodes d’activité dans la réserve opérationnelle sont considérées comme des périodes de travail effectif pour les avantages légaux et conventionnels en matière d’ancienneté, d’avancement, de congés payés et de droits aux prestations sociales. L’employeur ne peut rompre le contrat de travail d’un salarié en raison des absences résultant d’une activité exercée au titre d’un engagement à servir dans la réserve opérationnelle ou faisant suite à un appel ou un rappel des personnes soumises à l’obligation de disponibilité.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1473, du 30 août 2018, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est encore un peu tôt pour dresser le bilan définitif d’une loi qui va connaître dans les jours qui viennent une nouvelle lecture au Sénat, et dont plusieurs ordonnances sont encore à dévoiler, particulièrement celle qui concernera les prix abusivement bas.

commentent la FNSEA et les JA dans un communiqué commun le 17 septembre, après la fin de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi Agriculture et alimentation le 14 septembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui