Le Réveil Lozère 13 février 2013 à 16h20 | Par Entente interdépartementale des Causses et des Cévennes

Sainte-Énimie - Présentation de l’inscription au Patrimoine mondial

L’Entente interdépartementale des Causses et des Cévennes a terminé sa première série de réunions publiques par Sainte-Énimie. Pour cette dernière réunion de l’année, Jean-Paul Pourquier, président de l’Entente était entouré de François Gaudry, maire et conseiller général et de Jacques Blanc, président de l’association des Maires de la Lozère et du CDT.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Sandrine Lagloire, directrice de l’Entente a rappelé l’historique du Patrimoine mondial, présenté les caractéristiques qui ont prévalu à la reconnaissance internationale des Causses et des Cévennes et indiqué de façon très concrète le mode de gouvernance mis en place ainsi que les conditions d’utilisation des différents visuels.

Le public présent a ainsi pu obtenir des informations complémentaires quant au rôle de l’Entente et les possibilités de développement offertes tant pour l’agriculture que pour le tourisme.

Pour toute information : Entente interdépartementale des Causses et des Cévennes au 04 66 48 31 23.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui