Le Réveil Lozère 27 décembre 2017 à 08h00 | Par OPBR

Roquefort : les négociations de la campagne 2017-2018

La négociation pour la campagne 2017-2018 par les représentants de l’OPBR pour ses adhérents est désormais achevée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

On constate que la collecte globale baisse sensiblement (de 125 millions de litres en 2016 à 119 millions de litres en 2017) permettant de réduire les plus mauvaises valorisations de notre lait. De ce point de vue, nous sommes en accord avec la vision de l’entreprise Société.

Bien que difficile en raison du contexte et notamment compte tenu du recul enregistré sur le marché du Roquefort qui suscite de très vives inquiétudes, l’OPBR a, lors de la négociation, obtenu une hausse sur le prix de la diversification permettant d’obtenir une légère augmentation du prix moyen des volumes contractuels.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1440, du 28 décembre 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui