Le Réveil Lozère 16 décembre 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Risques climatiques : Groupama lance son assurance prairie

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 18 janvier prochain, Groupama mettra à la disposition de ses clients son offre assurance prairies. Objectif : compenser le déficit fourrage en cas de sinistre climatique et notamment de sécheresse. « Nous avons construit un produit entièrement nouveau qui n’est pas une déclinaison du contrat grandes cultures », indique François Schmitt, président délégué de Groupama, en charge du dossier agricole à la Caisse nationale. Contrairement à l’assurance grandes cultures qui porte sur le manque de rendement, l’assurance prairie vise à compenser un déficit fourrager, en cas d’événement climatique, soit un manque d’eau, soit des températures particulièrement basses », explique Stéphane Gin, directeur assurances agricoles à Groupama. Attention, la pluviométrie excessive n’est pas concernée. Pour 2016, les éleveurs intéressés devront souscrire le contrat avant le 31 mars pour une période de végétation qui va du 1er février au 31 octobre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Je n’ai pas directement de moyens de pression sur Lactalis.

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture.

Culture
Concert » Ciné-théâtre
Photographie » Le skite Sainte-Foy
Exposition » Marius Balmelle aux archives départementales
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui