Le Réveil Lozère 15 avril 2015 à 08h00 | Par Laurence Sagot

Réussir la mise à l’herbe des agnelles

Les agnelles de renouvellement nées en automne dernier et qui ont passé l’hiver en bergerie subissent un changement de régime alimentaire lors de la mise à l’herbe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le changement d’alimentation lors de la mise à l’herbe doit être préparé pour éviter une chute de poids.
Le changement d’alimentation lors de la mise à l’herbe doit être préparé pour éviter une chute de poids. - © Ciirpo

N’ayant jamais vu un brin d’herbe, elles restent parfois groupées à la barrière, ne pâturent qu’au bout de quelques jours et la chute de poids peut atteindre plusieurs kilos. Pour faciliter leur apprentissage du pâturage, il est possible d’ajouter au lot d’agnelles quelques brebis (de réforme par exemple) qui les guideront jusqu’au point d’eau et aux abris. Concernant la transition alimentraire, sans rentrer les agnelles tous les soirs en bergerie deux solutions sont possibles. La première est d’apporter du concentré à l’herbe pendant deux semaines. La seconde, mise en place depuis plusieurs années au lycée agricole d’Ahun (23), consiste au contraire à supprimer le concentré quinze jours avant la mise à l’herbe et de distribuer en bergerie du foin de bonne qualité. Pratique : pour tous conseils de conduite liés à l’élevage ovin, vous pouvez contacter le service élevage de la chambre d’agriculture de la Lozère au 04 66 65 62 00.

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 16 avril 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« N’en déplaise aux industriels laitiers européens, nous ne manquerons pas de dénoncer les éventuelles entorses à la règle que nous pourrions constater dans les magasins et de poursuivre notre combat pour rendre l’étiquetage [de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés, ndlr] obligatoire à long terme ».

Communiqué des Jeunes Agriculteurs, le 19 septembre

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui