Le Réveil Lozère 17 juillet 2019 à 09h00 | Par Le Réveil Lozère

Résultats des analyses du loup de Châteauneuf-de-Randon

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La préfecture de Lozère a fait part, en début de semaine, des résultats d'analyses sérologiques et toxicologiques réalisés par le laboratoire départemental d'analyses sur le loup retrouvé mort le 23 mai dernier à Châteauneuf-de-Randon. « Aucune trace de substance toxique n'a été mise en évidence lors de ces examens complémentaires, détaille le communiqué de presse de la préfecture. Les lésions observées lors de l'examen du cadavre sont caractéristiques d'une mortalité liée à une collision routière. » Concernant l'âge de l'animal, l'étude conclut que « ce loup n'est pas un individu de l'année et qu'il a plus d'un an ». « Par ailleurs, l'analyse vétérinaire démontre que des prélèvements illégaux ont été effectués sur la dépouille de cet animal avant sa récupération, continue le communiqué. Le Procureur de la République a immédiatement été informé de ces faits qui constituent un délit au titre de l'article L.411-1 du code de l'environnement, selon lequel il est formellement interdit de prélever tout ou partie d'une espèce protégée. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui