Le Réveil Lozère 19 septembre 2018 à 11h00 | Par FDSEA 48

Renouvellement de l’action « feu de détresse »

Le pastoralisme et l’élevage extensif sont les garants d’un écosystème remarquable qui est aujourd’hui menacé au nom d’une écologie déconnectée de la vie de nos territoires ruraux. La prédation remet en cause les équilibres construits entre l’homme, la nature et l’élevage, sacrifie l’agriculture vertueuse de montagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La politique de gestion du loup doit évoluer face à un animal ayant atteint son seuil de viabilité sur le territoire français. C’est pourquoi l’USAPR a appelé, comme le 15 septembre 2017, à illuminer les sommets de nos montagnes avec des feux ou des phares pour afficher la détresse des territoires soumis à la prédation des loups et l’inquiétude de ceux susceptibles de l’être. Cette action d’envergure européenne a été reconduite ce samedi 15 septembre 2018. En Lozère, rendez-vous été donné à la Bastide, sur la commune de Balsièges, où des éleveurs du département se sont retrouvés pour afficher « zéro attaques » sur leurs troupeaux et « Ne nous laissez pas disparaître ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui