Le Réveil Lozère 09 janvier 2019 à 10h00 | Par Véronique Gruber

Rencontre avec les égéries du Sommet de l’élevage

Fille et petite-fille d’éleveurs Salers, Chloé Terrasse se donne un à deux ans pour s’installer, dans l’idéal en Gaec avec son père. Passionnée d’élevage, la jeune fille était sur l’affiche du dernier Sommet de l’élevage avec sa vache Jicky.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dix jours après le Sommet de l’élevage, Chloé et ont retrouvé les paisibles prairies de Haute-Loire.
Dix jours après le Sommet de l’élevage, Chloé et ont retrouvé les paisibles prairies de Haute-Loire. - © Haute-Loire Paysanne

Cette jeune fille accompagnée de sa vache Salers vous rappelle quelque chose ? C’est normal, toutes deux sont les égéries de l’édition 2018 du Sommet de l’élevage.
Chloé Terrasse, 21 ans, est la fille de Franck Terrasse un éleveur passionné de Salers installé à Présailles en Haute-Loire et bien connu pour ses participations régulières aux concours. Chloé baigne dans cet univers depuis sa plus tendre enfance et c’est au contact de son grand-père et de son père qu’elle a attrapé le virus de l’élevage et de la race Salers. « Je leur ai toujours dit que je voulais faire ce métier. Dès que j’avais un moment de libre, j’étais sur l’exploitation », se souvient-elle.

Son installation : trois scénarios
Encore étudiante, Chloé terminera son BTS Acse par alternance dans quelques jours seulement, la jeune fille aimerait dans l’idéal s’installer avec son père d’ici un ou deux ans. Mais elle sait que pour cela il va falloir trouver entre 40 et 50 ha supplémentaires et augmenter le troupeau de Salers (de 55 à 80 vaches).

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1492, du 10 janvier, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

La situation générale des nappes au 1er mars 2019 traduit une période de recharge hivernale déjà bien entamée mais encore peu active.

indique le 15 mars le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui