Le Réveil Lozère 09 février 2016 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Rejet de la proposition de loi sur la compétitivité de l’agriculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’Assemblée nationale a rejeté en bloc la proposition de loi des sénateurs les Républicains, sans même engager des débats sur son contenu. Le ministre Stéphane Le Foll a néanmoins tenu à affirmer que plusieurs des propositions présentées par l’opposition concernant par exemple la contractualisation seraient intégrées dans la prochaine loi « Sapin 2 ». La non-marchandisation des contrats laitiers sera, selon lui, également traitée et reprise ainsi que les questions de l’étiquetage et les normes ICPE. Le président du Sénat, Gérard Larcher, déplore ce rejet dénonçant « une obstruction partisane de principe » alors que les agriculteurs traversent de très graves difficultés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Mercredi prochain (NDLR : le 29 mars), le gouvernement va mettre en application cette décision (NDLR : quitter l’UE) et lancer formellement le processus pour activer l’article 50.

a écrit David Davis, ministre en charge du Brexit dans un communiqué publié le 20 mars.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui