Le Réveil Lozère 21 novembre 2012 à 15h50 | Par Lise Monteillet

Réforme de la Pac - Christine Valentin : "il faut une réelle reconnaissance de l’élevage"

Christine Valentin, présidente de la FDSEA de la Lozère, souhaite une Pac ambitieuse pour la période 2014-2020, qui contribue à réduire les disparités de revenus entre les départements céréaliers et d’élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christine Valentin, présidente de la FDSEA Lozère.
Christine Valentin, présidente de la FDSEA Lozère. - © FDSEA 48

Concernant la réforme de la Pac pour la période 2014-2020, sur quels aspects êtes-vous particulièrement vigilante ?

Christine Valentin : Nos demandes concernant la prochaine Pac doivent être remises dans un contexte. Un rééquilibrage des aides a été réalisé à mi-parcours. Mais il existe encore une grande disparité entre les départements à dominance céréalière et élevage. Le premier point sur lequel nous devrons être très vigilants, c’est le budget de la Pac. Son maintien en euros constants nous dirige vers une baisse du budget au fil des années alors qu’il faudrait plutôt aller vers une hausse, son maintien est un minimum à obtenir. Ensuite, il s’agira de déterminer comment le répartir pour ne pas oublier les faibles revenus.

Retrouvez la suite de l'interview dans le Réveil Lozère n°1184 du 22 novembre 2012, en page 8.

Demain : congrès de la FDSEA

Le vendredi 23 novembre 2012, de 10h30 à 14h, aura lieu le congrès annuel de la FDSEA à la salle des fêtes de Châteauneuf de Randon.

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin viendra échanger sur l’activité des sections de la FDSEA, la gestion de l’eau, la future Pac, le contrat céréalier-éleveur…

Christine Valentin, présidente, et le conseil d’administration de la FDSEA, ont le plaisir d’y inviter tous les adhérents et sympathisants.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).