Le Réveil Lozère 13 décembre 2016 à 08h00 | Par Copage

Recycler ses déchets : opération réussie pour les agriculteur

Quatre cent quatre-vingt-neuf, c’est le tonnage des plastiques usagés collectés en 2016, apporté par 1 160 participants. Une nouvelle fois, les éleveurs illustrent la responsabilité qu’ils portent envers le territoire et les générations à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Collecte collective de plastiques agricoles à Châteauneuf-de-Randon, le 25 mai.
Collecte collective de plastiques agricoles à Châteauneuf-de-Randon, le 25 mai. - © Copage

Coordonnées par le Copage, les opérations collectives de collecte des plastiques dépendent d’une mobilisation multipartenariale : les agriculteurs, les collectivités, le transporteur Environnement Massif central et les distributeurs. Soutenues par le conseil départemental de Lozère et la région Occitanie, ces collectes permettent la valorisation à 75 % des déchets dans le cadre de la filière nationale Adivalor. Le Copage et la chambre d’agriculture de Lozère tiennent à remercier ces précieux partenaires.
Anticipez les collectes
Reposant uniquement sur le volontariat des agriculteurs, leur rôle est essentiel pour la réussite des collectes. La préparation des plastiques est la première étape d’un long processus de valorisation. Nous encourageons les agriculteurs à préparer leurs plastiques dès à présent, avec la rentrée des animaux en bâtiment, et à faire le geste de tri chaque jour. Une collecte hivernale de plastiques se prépare pour février 2017, sur six sites de dépôts. Plus d’infos au 04 66 65 64 57 ou sur copage-lozere.org.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 15 décembre 2016, numéro 1388.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui