Le Réveil Lozère 20 février 2019 à 16h00 | Par Aurélie Pasquelin

Recette exceptionnelle pour le Département

Le conseil départemental a voté vendredi dernier ses orientations budgétaires pour 2019. Pour cette année, le Département enregistre une nouvelle recette de 5,7 millions d'euros.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Conformément au code général des collectivités, le conseil départemental de Lozère s'est réunis vendredi dernier pour débattre sur les orientations budgétaires. Le budget primitif 2019 sera quant à lui voté dans les prochaines semaines.
Conformément au code général des collectivités, le conseil départemental de Lozère s'est réunis vendredi dernier pour débattre sur les orientations budgétaires. Le budget primitif 2019 sera quant à lui voté dans les prochaines semaines. - © Aurélie Pasquelin

5,7 millions d'euros, tel est le montant de la recette exceptionnelle qu'enregistre le conseil départemental de la Lozère pour l'année 2019. Un chiffre important qui provient de fonds de soutien interdépartemental à destination des départements ne bénéficiant pas de la dynamique nationale des droits de mutation. On parle d'une péréquation horizontale, redistribuant une partie des recettes des départements les plus riches aux plus ruraux. Cette année, 47 départements bénéficient de ce nouveau mode de calcul pour des montants allant de 571 000 à 8,6 millions d'euros.

Les départements hyperruraux vainqueurs
Trois critères ont été particulièrement déterminants pour cette campagne : la richesse par kilomètre carré, la faiblesse de la densité de population et le taux de la taxe foncière. Des critères bénéfiques aux départements hyperruraux dont la Lozère fait partie. « Au-delà même des clivages politiques, les départements hyperruraux se sont rassemblés au sein de l'association des départements de France (ADF), explique Sophie Pantel, présidente du conseil départemental de la Lozère. Autour des départements de la Lozère, du Cantal, de la Creuse, de la Corrèze, du Lot et de l'Aveyron, un groupe soudé d'une vingtaine de membres s'est créée. » Un tour de force des « petits départements » qui ne sera peut-être pas réitéré sur les prochaines années. « Les pressions sont très fortes pour revoir les critères, continue Sophie Pantel. Un nouveau groupe de travail, sous la direction du directeur général de l'ADF est déjà en place ça ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1498, du 21 février 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui