Le Réveil Lozère 25 août 2015 à 08h00 | Par Ministère de l'Agriculture

Rappels et nouveautés 2015

La société étant de plus en plus sensible au respect de l’animal, l’Europe a récemment formalisé les bonnes pratiques d’élevage déjà mises en place dans les exploitations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pas de muselière pour les veaux, il est revanche possible d’attacher les veaux pour les repas lactées et uniquement pour cela.
Pas de muselière pour les veaux, il est revanche possible d’attacher les veaux pour les repas lactées et uniquement pour cela. - © Sandra Roupnel

Cette année, avant le contrôle (ndlr : Pac), il faudra vérifier les point suivants : absence de matériaux tranchants dans les stabulations ou les pâtures ainsi que le bon fonctionnement des éclairages artificiels. Il n’y a plus de délai de remise en conformité. La pénalité, désormais immédiate, s’élevera à 3 %. Ainsi, dans les bâtiments, il est important de veiller à l’ambiance. Le contrôleur observera que la circulation de l’air est correcte. Il vérifiera la température et l’humidité dans le bâtiment ainsi que le bon fonctionnement des dispositifs de ventilation. La présence de matériaux tranchants ou d’obstacles sur les lieux de vie et de circulation des animaux et la présence d’entraves sont sanctionnées sans possibilité de remise en conformité. La pénalité est immédiate, au même titre qu’un éclairage artificiel défectueux. Il faut donc régulièrement faire la chasse aux objets dangereux. Santé animale, pas de véritable changement : les critères sont les mêmes et ont pour but de veiller à la bonne santé du troupeau. Ainsi, le binôme éleveur et vétérinaire est important en cas de maladie. Côté bâtiment, l’obligation d’avoir une zone infirmerie dans un bâtiment permet de séparer l’animal malade du reste du troupeau et de pouvoir le soigner plus facilement. Petite modification concernant l’alimentation et l’abreuvement des animaux, le délai de remise en conformité en cas de problèmes sur ces systèmes (défaillance, propreté, adaptation aux besoins des animaux) passe de deux à quatre jours. La remise en conformité permet ainsi d’éviter la pénalité. Pour toutes questions sur les contrôles Pac, vous pouvez contacter la FDSEA de Lozère au 04 66 65 08 60 ou vous rendre sur le site du ministère de l’Agriculture (agriculture.gouv.fr) pour connaître les dernières informations productions et filières.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 27 août 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui