Le Réveil Lozère 06 mai 2015 à 08h00 | Par Mathieu Robert

Radiographie agricole des treize nouvelles régions

Au 1er janvier 2016, Aquitaine Limousin Poitou-Charentes deviendra la première région agricole de France, au regard de son PIB agricole, de l’emploi et du nombre d’exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réveil Lozère

L’Insee présente régulièrement le portrait des régions françaises. Dans le dernier rapport, les statisticiens ont intégré la carte des treize nouvelles régions métropolitaines telles qu’elles apparaîtront au 1er janvier 2016. En associant des régions riches à d’autres plus pauvres (Rhône-Alpes et Auvergne), des régions densément peuplées avec d’autres plus clairsemées (Nord-Pas-de-Calais et Picardie), le gouvernement a construit une carte de France plus homogène. Ce constat vaut également pour l’agriculture. À l’exception de la Corse et de l’Île-de-France, l’écart entre les PIB agricoles des régions métropolitaines se réduit : si le PIB agricole de l’Aquitaine est aujourd’hui 9,5 fois plus important que celui du Limousin, celui d’Aquitaine Limousin Poitou-Charentes sera demain « seulement » 3,5 fois plus élevé que celui de Provence Alpes Côte-d’Azur. Le poids de l’agriculture dans le PIB est plus homogène entre régions. Si la part maximum de l’agriculture dans le PIB revient aujourd’hui à l’Aquitaine avec 8,7 % du PIB, c’est la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, demain, qui détiendra le plus haut taux, avec 4,1 %. À la faveur de cette réforme, une nouvelle hiérarchie des régions agricoles se dessine. Aquitaine Limousin Poitou-Charentes deviendrait la première région agricole au regard de la part du PIB issu de l’agriculture, autrement dit son PIB agricole (6,4 Mrd€) et de l’effectif d’exploitations agricoles présentes sur son territoire (83 138). Au niveau du PIB agricole, elle devance Alsace-Lorraine Champagne-Ardennes (5,2 Mrd€) et Nord-Pas-de-Calais Picardie (3,6 Mrd€). En nombre d’exploitations agricoles, elle devance Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (78 329) et Auvergne Rhône-Alpes (62 694). Les régions qui n’ont pas fusionné, comme la Bretagne et Pays de Loire, reculent dans la hiérarchie. Respectivement troisième et quatrième dans le classement du PIB agricole, elles ont perdu chacune deux rangs. Premier chiffre d’affaires d’Europe en valeurs produites, l’Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, avec 11 milliards d’euros est la première région agricole européenne, portée par les céréales et la vigne. Elle devance la Bavière, l’Andalousie et la Bretagne et représente à elle seule 15 % du chiffre d’affaires de la ferme France. La puissance de cette région tient certainement à sa surface agricole utile (environ 3,9 Mha), la plus importante des nouvelles régions, devant Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (3,18 Mha) et Alsace-Lorraine Champagne-Ardennes (3,01 Mha).

La suite dans le Réveil Lozère, page 3, édition du 7 mai 2015.

Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées
Trois millions d’hectares de SAU ; 78 329 explotations et 3,6 millions de PIB agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous nous engageons à créer une offre différenciée, adaptée à la création de valeur ajoutée pour nos adhérents, dans une démarche qualité affichée et accessible.

Julien Marre, président national du service de remplacement

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui