Le Réveil Lozère 10 janvier 2018 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Quelles trajectoires pour les salariés en élevage laitier ?

Dans le cadre de la coopération franco-brésilienne, et soutenue par de nombreux acteurs agricoles dont la FRSEA Massif central, l’Inra… Priscila Malanski a réalisé une thèse sur l’évolution des salariés en élevage laitier. Quatorze salariés et huit éleveurs auvergnats ont été audités dans ce cadre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Si en France, le recours à des salariés permanents a fortement augmenté dans les élevages en raison de la diminution de la main-d’œuvre familiale et de l’agrandissement des exploitations, force est de constater qu’il existe un fort turnover sur ces postes. Durant deux hivers consécutifs, Priscila Malanski, doctorante de l’INRA est allée à la rencontre d’une quinzaine de salariés agricoles auvergnats qui tous travaillent au sein d’une exploitation laitière. « Avec les partenaires de l’étude*, nous sommes partis du postulat selon lequel une meilleure connaissance de la diversité du travail des salariés depuis leur recrutement, pourrait contribuer à les maintenir dans les exploitations », explique la doctorante franco-brésilienne.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1442, du 11 janvier 2018, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’objectif de 500 loups reste le même. Il n’y a pas de traitement différencié entre les territoires, etc. Nous sommes déçus et il reste encore beaucoup de zones d’ombre.

a annoncé Claude Font, secrétaire général adjoint de la FNO suite à la publication officielle du plan Loup 2018-2023 par le ministère de l’Agriculture, le 19 février.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui