Le Réveil Lozère 24 octobre 2018 à 10h00 | Par FXS

Quel scénario pour le Brexit ?

Pas de progrès possibles au sommet européen du 17 octobre à Bruxelles, faute de propositions nouvelles de Londres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après avoir entendu la Première ministre britannique Theresa May, qui n’a pas été en mesure de faire de nouvelles propositions, les chefs d’État et de gouvernement des Vingt-sept n’ont pu progresser sur le dossier du Brexit, le 17 octobre au soir à Bruxelles, notamment sur la question du filet de sécurité (backstop) destiné à éviter le retour d’une frontière physique entre l’Irlande et l’Irlande du Nord. Ils ont admis qu’un délai supplémentaire était nécessaire pour parvenir à un accord permettant une sortie ordonnée du Royaume-Uni, mais ont choisi de ne pas convoquer le sommet européen extraordinaire initialement envisagé les 17 et 18 novembre.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1481, du 25 octobre 2018, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui