Le Réveil Lozère 27 juin 2018 à 11h00 | Par JA48

Quatrième édition de la Journée montagne de Grandrieu

En 2012, les Jeunes agriculteurs de Grandrieu s’étaient lancé le défi d’organiser tous les deux ans sur leur canton un comice agricole permettant de montrer la qualité des élevages du secteur et de passer un agréable moment entre éleveurs. Ils avaient alors choisi de nommer cet évènement Journée montagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis quelques semaines, l’équipe cantonale des JA de Grandrieu est à pied d’œuvre pour la quatrième édition de la Journée montagne qui se tiendra le 2 septembre. Cette année encore, les élus locaux apporteront tout leur soutien à l’organisation de cette journée. L’équipe jeune et dynamique s’est lancé un nouveau défi : ouvrir le comice aux éleveurs des communautés de communes Randon-Margeride et Haut-Allier.
Le concours est ouvert aux bovins de toutes races, sous réserve qu’il y ait au minimum deux élevages exposants par race. Les éleveurs des deux territoires peuvent y participer à condition d’être indemne d’IBR. Les élevages peuvent d’ores et déjà se faire connaître et demander les fiches d’inscription ainsi que le règlement sanitaire auprès des animatrices des Jeunes agriculteurs au 06 32 59 87 80. Comme par le passé un repas du terroir sera servi à midi à la salle des fêtes. La réussite de cette Journée montagne passera par la mobilisation d’un grand nombre d’éleveurs.
Exposition de matériel, d’animaux seront au programme, c’est donc avec enthousiasme qu’ils vous convient à venir partager cet agréable moment.
Les éleveurs qui souhaitent participer à ce comice peuvent se rendre à la réunion d’information organisée jeudi 17 juillet à 20 h 30 à la salle de la mairie de Grandrieu.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La procédure de réouverture du marché chinois à la viande bovine française continue à un rythme effréné avec l’agrément de quatre établissements français.

annonce le ministère de l’Agriculture. Il s’agit notamment de deux abattoirs, un du groupe Bigard situé à Feignes dans le Nord, et un de l’entreprise Elivia au Lion-d’Angers dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui