Le Réveil Lozère 31 décembre 2018 à 16h00 | Par Agrafil

Prorogation de l’étiquetage de l’origine des viandes et du lait comme ingrédients

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La France a été autorisée à poursuivre l’étiquetage de l’origine de la viande et du lait dans les denrées alimentaires jusqu’au 31 mars 2020, a indiqué le 26 décembre le ministère de l’Agriculture. Un décret, publié le même jour au JO, proroge le dispositif, en place depuis le 1er janvier 2017, qui rend « obligatoire l’indication de l’origine du lait ainsi que du lait et des viandes utilisés en tant qu’ingrédients dans les denrées alimentaires préemballées ». Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume appelle dans le communiqué à « un débat plus large sur cette question » qu’il va « porter au niveau européen ». Adopté en mai par la Commission, mais jugé « trop flexible et vague » par le Copa-Cogeca, un règlement d’exécution applicable le 1er avril 2020 fixe les modalités de l’étiquetage de l’origine de l’ingrédient principal d’un produit alimentaire lorsqu’elle est différente de celle indiquée pour ce produit. Mi-octobre, la FNSEA et la Coldiretti italienne avaient lancé une initiative citoyenne européenne en faveur de l’étiquetage de l’origine des produits agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui