Le Réveil Lozère 09 octobre 2019 à 11h00 | Par SC

Promotion de la race Lacaune

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De bon matin, durant trois jours, les élèves des lycées agricoles de la région ont été au petit soin des brebis et autres agneaux du hall 5. Ici, Mathieu, scolarisé à Brioude-Bonnefont.
De bon matin, durant trois jours, les élèves des lycées agricoles de la région ont été au petit soin des brebis et autres agneaux du hall 5. Ici, Mathieu, scolarisé à Brioude-Bonnefont. - © SC

C’était la petite nouvelle de l’espace ovins au Sommet : la race Lacaune. Connue pour son lait utilisé pour la fabrication de Roquefort et de Pérail, la Lacaune a fait son entrée dans le temple de l’élevage. Son schéma de sélection, géré de manière collective, est orienté à 50 % sur les caractères de production (quantité et richesse du lait) et à 50 % sur les caractères fonctionnels (CCS et morphologie de la mamelle). La race Lacaune viande permet la production d’agneau sous la mère qui entre souvent dans une démarche de labellisation « Agneau Fermier Label Rouge ». Le cheptel viande français compte 250 000 brebis.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d’exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic, soit environ 1 025 euros par mois

Se félicitent les syndicats.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui