Le Réveil Lozère 16 février 2016 à 17h00 | Par AgriEmploi

Projet de groupement d’employeurs Valdonnez, Mende et mont Lozère

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les groupements d’employeurs sont un véritable outil de gestion et d’organisation du travail. En 2015, neuf groupements d’employeurs ont vu le jour sur le département. Cela concerne 57 exploitations, quatre mairies et trois artisans. La création de ces neuf groupements a permis l’embauche de neuf personnes en CDI. L’intérêt de faire partie d’un groupement d’employeurs est de bénéficier d’un salarié pour partir en congé (grâce au crédit d’impôt  par exemple) ou encore de faire face à la surcharge de travail saisonnière (agnelage, fenaison, labour…) La mutualisation d’un salarié permet la présence d’une personne compétente aux périodes que vous désirez sur votre exploitation, sans avoir à rechercher un saisonnier chaque année. De plus les charges salariales sont réparties selon vos besoins. Le Valdonnez, Mende et le mont Lozère sont des secteurs ou les groupements d’employeurs sont encore peu développés alors que les besoins en main-d’œuvre sont conséquents. Un projet est en cours de création. Nous souhaitons donc identifier les besoins en main-d’œuvre des agriculteurs de ces secteurs. Pour tous renseignements ou si vous êtes intéressés pour avoir un salarié une partie de l’année vous pouvez contacter Jérémy à AgriEmploi au 04 66 65 99 46.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Depuis 2010, l’observatoire de la Formation des prix et des marges des produits alimentaires, voulu par la FNSEA et Jeunes agriculteurs, montre qu’il y a un problème dans la répartition de la valeur au sein de la chaîne alimentaire. Le rapport 2017 ne fait pas exception.

a constaté la FNSEA lors de la publication mardi 11 avril du nouveau rapport.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui