MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 18 septembre 2019 à 10h00 | Par Pascale Dumont

Professionnaliser les salariés en élevage ovin

La FNSEA Nouvelle-Aquitaine et la FNO ont profité de Tech-Ovin pour présenter le certificat de qualification professionnelle « Petits ruminants » mis en place par les professionnels de la branche et accessible aux salariés en élevage ovin ou caprin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JC Gutner

Avec le recul important de la main-d’œuvre familiale, le besoin de personnel qualifié en élevage ovin est incontestable. Plusieurs formations diplômantes en élevage spécialisé ou non existent en formation initiale ou continue. Toutefois, elles ne sont pas accessibles à des salariés peu qualifiés déjà en poste ou à des demandeurs d’emploi n’ayant pas ou peu de qualification. Conçu par et pour les professionnels de la branche, le certificat de qualification professionnelle (CQP) Petits ruminants a vocation à qualifier notamment ces publics. Il s’agit d’accompagner le salarié ou le demandeur d’emploi, le faire monter en compétences et d’attester qu’il possède les compétences nécessaires à l’exercice de son métier.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1526, du 19 septembre 2019, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, nous allons donner aux agriculteurs davantage de temps pour présenter leurs demandes de paiements directs et de paiements au titre du développement rural. Et nous allons bientôt augmenter les avances de ces paiements, afin de leur donner plus de liquidités pour payer leurs factures.

A confirmé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dans une vidéo diffusée le 6 avril.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui