Le Réveil Lozère 26 juillet 2017 à 08h00 | Par Lucie Grolleau Frécon

Produire différemment pour mieux valoriser la protéine

Mi-juin, Cizeron bio, basé à La Gimond, dans la Loire inaugurait sa nouvelle tour de valorisation de la protéine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cizeron bio a investi dans une tour de production pour mettre en place de nouvelles gammes de produits, dont la formulation optimise la valeur nutritionnelle des aliments.
Cizeron bio a investi dans une tour de production pour mettre en place de nouvelles gammes de produits, dont la formulation optimise la valeur nutritionnelle des aliments. - © Lucie Grolleau Frécon

La France subit un déficit de l’ordre d’environ 40 % de sa balance production/consommation de protéines en alimentation animale, alors que ce ratio est de 70 % au niveau européen. Au lieu de répondre à la problématique « comment produire plus de protéine pour combler cet écart », Cizeron bio, spécialiste de l’alimentation animale biologique, a fait le choix de produire mieux et de meilleure qualité. Ceci se traduit par un accompagnement et un suivi des fournisseurs céréaliers, un savoir-faire particulier, un suivi attentif des animaux pour une gamme au plus près de leurs besoins.
Pour proposer une gamme d’aliments de qualité, Cizeron bio met au point des techniques novatrices permettant de traiter et d’associer les matières premières en dégradant le moins possible leurs qualités nutritionnelles. L’entreprise emploie des techniques de cuisson et d’assemblage à la pointe de la technologie permettant de lier les apports nutritionnels, alors que des processus moins bien maîtrisés les dégraderaient.
C’est dans cette optique que Cizeron bio a investi en 2016 dans une nouvelle tour de production. Ce nouvel équipement, qui est le fruit de deux années de recherche et de développement sur la valorisation de la protéine, permet la mise en place de nouvelles gammes de produits, dont la formulation optimise la valeur nutritionnelle des aliments.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1420, du 27 juillet 2017, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le président a souhaité nous demander de continuer à mettre la pression. La pression sur les filières, la pression sur la grande distribution.

a lancé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, à la sortie du Conseil des ministres du 21 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui