Le Réveil Lozère 20 mars 2019 à 14h00 | Par Pierre-louis Berger

Prévenir les risques et dangers dès la conception des bâtiments

La MSA Provence-Azur a conclu plusieurs contrats de prévention en 2018 avec des exploitations agricoles, des caves coopératives dans la conception des bâtiments. Ces contrats préconisent l’amélioration des conditions de travail et la sécurité. Et font souvent appel à un ergonome. Ils permettent de financer une partie des actions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pierre-louis Berger

La MSA Provence-Azur se veut une structure à la pointe en terme de prévention primaire et d’accompagnement des décideurs dans la conception de leur bâtiment, cave, caveau de vente, station de conditionnement de fruits et légumes… « La prévention des risques et des dangers doit se traiter le plus en amont possible de manière à concevoir des bâtiments qui garantissent une sécurité au travail maximale pour les salariés » explique Rachel Detraye, responsable du service prévention des risques professionnels à la MSA Provence-Azur.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1502, du 21 mars 2019, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui