Le Réveil Lozère 31 mars 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Préserver l’agriculture de montagne

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les premières annonces sur les nouvelles modalités de l’indemnité compensatrice de handicaps naturels pour les agriculteurs de montagne ont fait craindre une baisse importante des soutiens pour les territoires ayant des surfaces peu productives. Les chambres d’agriculture et les responsables FDSEA et JA des territoires méditerranéens ont fait remonter ces inquiétudes par tous les moyens possibles. Le ministre envisage de proposer une solution pour la reconnaissance des chênaies et châtaigneraies avec un taux de 60 %. En attendant le combat continue pour la prise en compte des autres espaces particuliers et des faibles chargements car l’ICHN est un outil fondamental pour garder une agriculture dynamique en montagne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui