L'Union du Cantal 08 janvier 2020 à 16h00 | Par C. Fournier

Pour une école de qualité et accessible à tous

Éducation nationale et élus du Cantal ont signé lundi 6 janvier 2020 l’avenant n°2 à la convention “pour un aménagement du territoire scolaire cantalien”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La signature par Isabelle Sima, préfet du Cantal, Karim Benmiloud, recteur de l’Académie de Clerm­ont-Ferrand, Christian Montin, président de l’AMF 15 et Bruno Faure, président du Conseil départemental.
La signature par Isabelle Sima, préfet du Cantal, Karim Benmiloud, recteur de l’Académie de Clerm­ont-Ferrand, Christian Montin, président de l’AMF 15 et Bruno Faure, président du Conseil départemental. - © UC

En 2013, répondant à une sollicitation de parlementaires du Cantal, le ministre de l’Éducation nationale évoquait une approche différente en termes d’élaboration de la carte scolaire et de répartition des moyens. En 2014, la première convention pour un aménagement du territoire scolaire cantalien était adoptée. Selon le rapport du sénateur Duran, “son acquis majeur est reconnu au niveau national comme étant une nouvelle logique de l’aménagement scolaire des zones rurales fragiles, où l’école   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.