Le Réveil Lozère 21 mars 2017 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Pour se démarquer, il faut communiquer

Les Jeunes agriculteurs de Lozère organisaient, vendredi 17 mars, leur assemblée générale à la salle des fêtes de Saint-Léger-du-Malzieu. Au c½ur de cet événement : les préjugés et les attaques subies par le monde agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Plus de 120 personnes ont fait le déplacement pour l’assemblée générale des JA.
Plus de 120 personnes ont fait le déplacement pour l’assemblée générale des JA. - © Aurélie Pasquelin

Les Jeunes agriculteurs Lozère se sont retrouvés pour leur rendez-vous annuel, vendredi 17 mars à Saint-Léger-du-Malzieu. Tous les deux ans cet évènement départemental se déroule en soirée afin de permettre au plus grand nombre de se libérer. Cette année, plus de 120 personnes avaient fait le déplacement et ont rempli la salle des fêtes.
C’est Ludovic Jaffuel, maire de la commune, qui a ouvert le congrès, en expliquant l’importance de l’agriculture au sein de ce territoire de Margeride. Hervé Malherbe, préfet de Lozère, a poursuivi en réaffirmant dans son discours son attachement au syndicat Jeunes agriculteurs, ainsi qu’à l’agriculture, primordiale dans un département comme le nôtre : « Je suis pour la défense des produits naturels, et par conséquent pour l’agriculture Lozérienne ».
Après cette introduction, le président des Jeunes agriculteurs du canton du Malzieu, Pierre Brun, a tenu à remercier les personnes présentes et a rappelé le thème de la soirée qui portait sur les préjugés et les attaques que subit le monde agricole.
En effet, les agriculteurs doivent faire face à de nombreux préjugés qui ont la vie dure, accentués ces derniers temps par plusieurs propagandes anti-élevage. Ces messages ne reflètent pas la réalité du métier. Au travers de plusieurs vidéos humoristiques, les JA ont décidé de traiter le sujet. « Les agriculteurs polluent », « les agriculteurs maltraitent leurs animaux », « les agriculteurs sont résignés », « la consommation de viande et d’autres produits d’élevage sont mauvais pour la santé »… Tels étaient les différents préjugés dont on pu parler les personnes présentes à la soirée.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1402, du 23 mars 2017, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui