Le Réveil Lozère 25 septembre 2013 à 11h10 | Par Sophie Giraud-Chatenet

Politique agricole commune - Pour que l’appel de Tulle résonne jusqu’à l’Elysée

À l’unisson, éleveurs et élus du grand Massif central ont plaidé, vendredi dernier à Tulle, pour une Pac plus juste et légitime qui passe en priorité par une forte revalorisation des ICHN.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sophie Giraud-Chatenet

Il y avait quelque chose de solennel, vendredi dernier, dans la salle de l’Auzelou à Tulle en Corrèze. Évidemment, le lieu avait été choisi à dessein. Au cœur du port d’attache électoral de l’actuel Président de la République, les responsables agricoles du Massif central sont venus exposer clairement leurs revendications sur la Politique agricole commune. Devant eux, pas moins de 350 agriculteurs venus de dix-sept départements des régions Auvergne, Limousin, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Bourgogne et un parterre d’élus, députés, sénateurs, représentants des Conseils généraux et régionaux, de l’association des élus de la montagne, des maires de France…

Chacun dans son intervention a évité l’écueil de l’excès de techniques ramenant le débat autour de la tactique menant vers un but principal : la réhabilitation conséquente des indemnités compensatoires des handicaps naturels.

À lire dans le Réveil Lozère n°1226 du 26 septembre 2013, en page 4.

Le point de vue de Noël Lafourcade, secrétaire général de la FDSEA Lozère

« L’appel de Tulle résulte de la volonté des responsables syndicaux du grand massif de faire remonter leurs revendications pour la réforme de la Pac. Les priorités pour notre région d’élevage sont en faveur d’un recouplage des aides pour les productions fragiles (PMTVA, aide à la brebis et à la chèvre, lait de montagne…) et pour une réelle revalorisation de l’ICHN pas seulement par l’ajout de l’enveloppe de la PHAE sur l’ICHN mais par des mesures possibles grâce au relevage du plafond pour cette aide. D’autres outils, présentés par les professionnels agricoles, peuvent contribuer positivement à conforter nos exploitations et favoriser l’installation.

Ce programme se doit d’être soutenu par la profession et les politiques, c’est une échéance à saisir pour un rééquilibrage historique en faveur de l’élevage. Vous pouvez soutenir ces mesures en signant le texte de l’appel de Tulle disponible à la FDSEA. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup doit être régulé sans plafond !

c’est l’appel qu’ont lancé la FNO, la FNSEA, la FNB et la FNC dans un communiqué du 26 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui