Le Réveil Lozère 02 février 2016 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Plus de 35 000 dossiers déposés

Trente-cinq mille cinq cents dossiers ont été retenus par les cellules d’urgence, beaucoup plus que ce qui était attendu par le ministre de l’Agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L'Allier agricole

Près de six mois après l’annonce des premières mesures de soutien, il s’avère que la crise frappant l’élevage est plus violente que ne l’avait imaginé les pouvoirs publics. Alors que le ministre de l’Agriculture avait évoqué le sort de 25 000 éleveurs sinistrés, soit 10 % de l’effectif, ce sont finalement 35 500 dossiers qui ont été retenus par les cellules d’urgence pour bénéficier du fonds d’allègement des charges. À ce jour, 11 400 dossiers ont été entièrement traités et 42 millions d’euros distribués. S’agissant de la restructuration de la dette gérée par les banques, 400 agriculteurs devraient bénéficier de l’année blanche totale. Et 3700 d’une année blanche partielle.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 4 février 2016, numéro 1345.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La marque Sud de France sera étendue à l’ensemble du territoire de la grande région.

Carole Delga, présidente de la région LRMP, à l’occasion des dix ans de la marque.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui