MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 09 octobre 2013 à 15h13 | Par Emilie Wood

Plan loup - Cercle dépose un recours au conseil d’état

L’association Cercle, s’est réunie ce lundi 7 octobre à la Hures-la-Parade, Causse Méjean, pour communiquer sur leur recours au conseil d’état contre le plan loup.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Association Cercle

L’association hors circuit syndical et politique Cercle (collectif des éleveurs de la région des causses, de la Lozère et de leur environnement), qui comporte plus de 150 membres, avait rédigé un recours au conseil d’État fin juillet. Après les modifications de forme qui ont été apportées dans le délai légal de deux mois qui a suivi, ce recours a été déclaré recevable il y a dix jours par le Conseil d’état. Le recours a pour but de démanteler le plan loup actuel afin d’en renégocier les termes. Le conseil d’état, dans un délai de deux à six mois, devra se prononcer sur ce dossier. Dans le mémoire introductif d’instance rédigé pour l’occasion, l’association rappelle : « la protection nécessaire des loups entre en contradiction avec la protection, toute aussi nécessaire, de l’élevage. Les deux préoccupations ne sont pas forcément antinomiques mais doivent, dans un respect mutuel, être conciliées. (…) les éleveurs estiment, à juste titre, que leurs intérêts ne sont pas pris en compte à la hauteur de ceux de la préservation des loups.» Dans cette optique, l’association dépose un recours contre les trois arrêtés ministériels nécessaires à la mise en œuvre du plan loup.

 

À lire dans le Réveil Lozère n°1228 du 10 octobre 2013, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Les exploitations d’élevage ne trouvent pas de repreneurs, des jeunes se détournent de ces filières

a dit le président de la FNSafer, Emmanuel Hyest lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 28 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui