Le Réveil Lozère 22 juillet 2020 à 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Pl@ntnet, la science participative au service de la flore cévenole

L’application scientifique et le parc national des Cévennes se sont associés pour développer une connaissance plus fine de la flore du PNC.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’application scientifique et le parc national des Cévennes se sont associés pour développer une connaissance plus fine de la flore du PNC.
L’application scientifique et le parc national des Cévennes se sont associés pour développer une connaissance plus fine de la flore du PNC. - © Marion Ghibaudo

« Pl@ntNet devait être lancée dans le cadre du week-end Fiesta Botanica pour les 50 ans du parc, prévu à la fin du printemps 2020 », explique Pierre Bonnet, co-créateur de l’application Pl@ntnet et chercheur au Cirad à Montpellier. En raison de l’épidémie de Covid-19, une partie des festivités de l’année 2020 ont du être reportées à 2021, mais quelques projets ont continué selon le calendrier prévu, dont Pl@ntnet, mais sans les festivités qui devaient entourer son lancement.

« Nous avons créé un microprojet pour le parc national des Cévennes »
« Pl@ntNet est un système de reconnaissance de plante automatisé par analyse de photographie », explique le co-créateur de l’application. Selon la présentation qui a été faite de cette initiative, « ce microprojet vise à la fois à faciliter la découverte des plantes appartenant aux 130 familles enregistrées, mais aussi à participer au recensement de la flore en appui aux activités du parc national et de ses partenaires ».
Si plus de 30 000 espèces sont à ce jour recensées par Pl@ntNet
dans le monde, au gré de leurs divers projets (on y trouve, entre autres, un projet Andes Tropicales ou Japon) ; l’équipe de Pl@ntNet, pour le microprojet Cévennes a travaillé uniquement à partir du référentiel plantes fourni par le PNC pour construire sa base de données, représentant tout de même près de 2 500 espèces

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1570, du 23 juillet 2020, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui